Après 63 ans d’activités, on annonce la fermeture de la laiterie Château. C’est l’un des derniers outils de développement agroalimentaire de la région. Perte de 35 emplois disparition d’un produit régional phare. On reçoit la nouvelle avec résignation, c’est le marché qui a décidé…

C’est inconcevable et nous sommes indignés !

On cherche les partenaires, on mobilise, on innove et on survit !
Les studios créatifs coloc offrent une publicité gratuite dans la région à hauteur de 150k$.
Une campagne de mobilisation mène à l’appui de 5000 familles et un engagement de consommation de 1,4 million de litres de lait. Fait intéressant à noter, l’objectif initial de 200kL a été atteint en 12 h.

Une coopérative de consommateur a été constituée, elle regroupe 700 membres.
Les anciens employés ont formé une coopérative de travailleurs actionnaires.
Avec l’expertise et le marché, des investisseurs privés et un fonds de capital de risque ont complété un modèle mixte

Le tout donne laiterie de l’Outaouais SCA société de capital action de propriété collective.

Quelques éléments clés de la convention des actionnaires prévoient que s’il y a nouvelle émission d’actions, ces dernières doivent être proposées aux coops en premier. Si un actionnaire privé souhaite vendre, il doit d’abord proposer aux travailleurs puis ensuite aux consommateurs de racheter les actions.

Voici les avantages que le modèle propose :
– Des travailleurs partenaires propriétaires pour un niveau d’engagement accru
– Des consommateurs propriétaires infailliblement fidèles